En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.

Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Hotel de ville de Dunkerque
Place Charles Valentin
59140 Dunkerque
Tel: 03 28 59 12 34

Activités sportives en soirée pour les 18 / 30 ans

La Ville propose le vendredi 8 août de 21h à minuit un tournoi sportif multiactivités salle Angellier (Rosendaël).

Prochain tournoi : le 22 août salle du fort Louis. Inscription gratuite sur place - tenue de sport obligatoire !

 

Carnaval

Les Géants

Il était une fois un méchant guerrier scandinave Allowyn, qui, aprés avoir pillé Mardyck, voulut s'en prendre à Dunkerque. Mais à la descente de son drakkar, il se blesse gravement sur son épée. Saint Eloi, évangélisateur de Dunkerque, le sauve puis le convertit au christianisme. Allowyn se marie et décide de mettre sa vie au service de la cité. Au seuil de ses 100 ans, le colosse meurt et la ville en pleurs décide de lui rendre hommage en donnant son apparence à un mannequin d'osier et de toile. C'est ainsi qu'aux environs de l'an 1550 serait née la légende du Reuze, figure mythique du carnaval dunkerquois.

Du XVIe au XVIIIe siècle, le Reuze, contemporain de Gayant le Douaisien (le doyen des géants de France), ne sort qu'occasionnellement lors de la venue de personnages royaux ou pour la fête patronale de la Saint Jean, le 24 juin. Une fête traditionnelle aui, outre la procession religieuse, comporte une cérémonie profane au cours de laquelle défilent des chars allégoriques et des personnages historiques (corsaires, Louis XIV...) Clôturant la procession, ce colosse de 8m50 est porté par douze hommes (des portefaix) qui le font marcher et danser pendant plus de trois heures aux sons des cornemuses, des fifres et des tambours, sur l'air de "Reuze-lied".

A la révolution, toutes ces fêtes sont supprimées et le conseil de la commune décide, en 1792, de vendre à des particuliers les têtes de Reuze et de sa compagne Dame Gentille (créée en 1750). Dunkerque n'a plus de géants au grand dam des Dunkerquois.
Il faudra attendre le 28 mars 1840 pour voir le Reuze renaître de ses cendres et danser de nouveau dans les rues à l'occasion d'une grande fête de bienfaisance organisée au profit des familles de marins disparus en Islande l'année précedente.

Une deuxième vie !

Alors que le premier avait l'apparence d'un lancier espagnol, le second ressemble davantage à un Romain, qui a troqué une veste bleue à galons or et le chapeau à plumes pour une cuirasse impressionnante, un casque romain et une lance. Il retrouve alors alors ses lettres de noblesse et participe régulièrement aux cortége du Dimanche gras et de la mi-carême, toujours accompagné de musiciens qui sont des enfants. Pour accentuer la démesure, le tambour-major est choisi parmis les adultes ne dépassant pas le mètre cinquante ou parmis les enfants.

 

En 1848, Reuze est associé à un événement exceptionnel : l'inauguration du chemin de fer Lille-Dunkerque qui attire à Dunkerque, le 4 septembre, plus de 12 000 personnes. Gayant et sa famille sont venus spécialement de Douai. Pour l'anecdote : notre géant, veuf depuis 1792, est émoustillé par Fillion, fille de Gayant, et lui demande sa main par l'entremise du conseil municipal. Elle lui est refusée pour cause de différence d'âge. Vexé, Reuze boudera Gayant pendant plus de 40 ans.
La kermesse du 24 juin 1886 sonne la dernière heure du Reuze porté. Trois ans plus tard, il apparaît debout sur un char romain, tiré par des chevaux. On le sortira encore à la mi-carême et à la Saint-Jean. Dix ans plus tard, il finit par rencontrer l'âme soeur en la personne d'une plantureuse Gantoise rencontrée à Lille. Un mariage célébré en grande pompe qui verra la naissance de quatre enfants : Pietje, Mietje, Boutje et Miesje (sa seule fille qui deviendra, selon la légende, sa femme).

Un géant téléscopique !

A la "Belle Epoque", le tramway à cheval a laissé place au tramway électrique dont les fils empêche le Reuze de participer aux fêtes traditionnelles. On décide donc, en 1903, d'asseoir le géant et on place entre ses bras un poupon. Du vaillant guerrier, il prend les allures d'une nourrice; se sentant ridicule, il ne ressortira que 20 ans plus tard.
1925, c'est encore une année symbolique dans la vie du Reuze. Une structure métallique remplace la carcasse d'osier, on le dote d'un système de "monte et baisse" pour éviter les obstacles. Reuze devient alors le premier géant articulé, mais il ne mesure plus que 7 m 70. La tête changera, elle aussi, aprés de nombreuses décapitations par fils électriques (1929, 1938,1947, 1951 et 1955). Il sortira tous les ans jusqu'en 1939 et aprés la guerre jusqu'en 1960 à la mi-carême. Ensuite, il effectuera sa sortie annuelle en juin. C'est ainsi que le dimanche 24 juin 1962, le géant sera parmi les Dunkerquois pour la commémoration du tricentenaire de l'achat de Dunkerque par Louis XIV.

 

 

Pour tout savoir sur les géants, contacter :

André DEVINCK, Président de l'Association
"Les Amis du Reuze de Dunkerque" au 06 73 94 51 08
Site internet : www.lesamisdureuze.org

Cette association a été créée le 27 juillet 1999 dans le but de rénover et d'entretenir les 11 géants dunkerquois, à savoir : Reuze papa, Reuze Maman, les 3 enfants et les 6 gardes.

Mairie de Dunkerque

Hôtel de ville

Place Charles Valentin

59140 Dunkerque

Accueil du public - Hôtel de Ville

(entrée 2 rue Faulconnier)

du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

Samedi de 9h à 12h

Etat-civil - Hôtel de Ville

(entrée ruelle aux Pommes)

du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30

Samedi de 9h à 12h

Dunkerque Info Mairie

03 28 59 12 34

du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Samedi de 9h à 12h

Engagement service qualité
Logo ville de Dunkerque