En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.

Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Info :

Attention aux grandes marées jusque dimanche, plus d'infos ici...

Imprimer la page

La Police Municipale

Une police municipale opérationnelle 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 : Patrice Vergriete s'y était engagé auprès des Dunkerquois au printemps 2014.  Cet axe prioritaire de l'action municipale, mis en œuvre dès le début du mandat, dans un contexte de forte baisse des dotations de l'Etat, conduira dans les 3 ans qui viennent au doublement des effectifs de terrain. Au-delà du dispositif de vidéo-protection mis en place en 2015, la présence des agents sur l'espace public reste en effet la priorité première de ce plan d'action qui a nécessité une nouvelle organisation de travail.

Législation :

Le maire est officier de police judiciaire territorialement compétent sur le territoire de la commune qu'il administre selon l’article 16 du Code de procédure pénal.

Le maire dispose également de pouvoirs de réglementation sur le territoire de la commune portant sur de nombreux sujets, et, en particulier, pour la réglementation de la circulation et du stationnement dans les voies ouvertes à la circulation publique.

Compétences :

Missions de la Police Municipale :

- Rédiger et faire respecter les arrêtés de police du Maire

- Patrouilles sur le territoire communal

- Surveillance aux abords des écoles

- Régulation de la circulation lors des diverses manifestations

- Relation avec la Police nationale

- Accueil du public et renseignements sur les réglementations diverses

- Enregistrer les objets trouvés

- Enregistrer les chiens de 1ère et 2e catégorie

 

Vous pouvez faire appelle à la police municipale :

• si vous subissez des nuisances sonores,

• pour des questions liées à la sécurité routière dans votre rue,

• en cas de problème d'insécurité...

L'îlotage : assurer la proximité avec les habitants

C'est la mission principale de la police municipale. Il s'agit plus particulièrement de combattre les incivilités, en matière de propreté ou de stationnement sauvage sur les trottoirs notamment, de faire de la prévention dans les écoles et auprès des seniors, rassurer par sa présence les habitants et les commerçants, faire vivre le réseau de "voisins vigilants", de participer à la vie du quartier.

Pour être au plus près des Dunkerquois et des flux de fréquentation de l'espace public, pour coller à la réalité des infractions constatées, un redécoupage du territoire a été effectué et les horaires ont été adaptés.

Le redécoupage des quartiers d’îlotage (réalisé en 2015)

Dès le début de mandat un redécoupage du territoire a été entrepris afin de mieux répondre aux spécificités locales. Ce découpage est effectif depuis le 1er octobre 2015.

Ce découpage prend en compte le nombre d’habitants par quartier mais aussi et surtout, la cohérence du tissu urbain pour déterminer l’emplacement des postes de police, les effectifs et les horaires de travail.

> La brigade hyper centre couvre les secteurs suivants : Hyper centre, Gare, Citadelle.

> La brigade Saint-Gilles : Saint-Gilles, Glacis-Victoire, Basse-ville, Jeu de Mail, Carré de la Vieille et Île Jeanty.

> La brigade Petite-Synthe : Petite-Synthe et le poste de police de Fort-Mardyck.

> La brigade de Malo-les-Bains : Malo et le Grand Large.

> La brigade de Rosendaël.

La réforme des horaires (engagée dès 2015)

Depuis septembre 2015, à la suite du redécoupage des zones d'îlotage, une réflexion a été menée sur les horaires des agents. Les agents doivent être présents sur la voie publique au moment où celle-ci est le plus fréquentée par la population. Cela implique d'inclure le samedi voire le dimanche dans le cycle normal de travail, de proposer des horaires différents selon les quartiers mais aussi selon les missions de chaque unité.

- Ces nouveaux horaires sont effectifs pour la brigade hyper-centre depuis octobre 2015, pour la brigade de Petite-Synthe, la brigade Saint-Gilles et celle de Rosendaël depuis janvier 2016.

- Ils seront mis en place début mai 2016 pour la brigade de Malo-les-Bains et le service radio, en 2017 pour la brigade de soutien et d’intervention et la brigade canine et en 2019 pour la brigade de nuit.

- Exemples : horaires adaptés à la fréquentation des commerces en centre-ville (de 12h à 19h30 du lundi au samedi et le dimanche en décembre) ; horaires adaptés à la saison estivale à Malo-les-Bains (du lundi au dimanche de 10h à 19h30).    

L'îlotage se fait à pied ou en vélo. Les unités à pied reçoivent le soutien de la brigade intervention en cas de nécessité.

Le pôle îlotage compte 35 agents aujourd’hui. Il en comptera 39 à terme.

Le Pôle d'intervention : 7 jours sur 7 dès 2017

Le Groupe de soutien et d'intervention est un service de surveillance générale et d'interventions de tous ordres.

 

Créé en 2013, ce service est composé de 6 agents. Il en comptera 18 en 2018.

La création d'une unité d'intervention répond à 4 besoins :

•    se rendre rapidement sur les demandes d’interventions urgentes,

•    assurer un soutien logistique aux îlotiers,

•    opérer une surveillance générale en ciblant la flagrance,

•    couvrir une amplitude horaire importante (7h / 20h30 du lundi au dimanche).

 

Ce service fonctionnera 7 jours sur 7, dimanche et jours fériés compris, dès 2017. C’est une unité véhiculée dont le champ d’intervention s’étend à toute la commune.

Il assurera des patrouilles de 7h à 20h30 à raison de deux services ; le service du matin de 7h à 14h30 et le service de l’après-midi de 13h à 20h30.

Afin d’assurer une vraie continuité de service, il est convenu d’augmenter dès 2017 les effectifs de 9 agents pour permettre de constituer 3 brigades de 5 agents. Puis de pouvoir compléter les effectifs par 3 agents afin d’arriver à 18 en 2018.

Le service pourra assurer jusqu'à deux patrouilles le matin et deux l'après-midi 7 jours sur 7.

De plus en plus exposés à des faits de violence, du fait de l’évolution de leurs missions, les agents du Groupe de soutien et d’intervention sont déjà équipés de bâtons de défense et de bombes lacrymogènes. Ils seront à terme munis d’une arme de poing. La Ville de Dunkerque soumettra cette dotation à un renforcement des formations d’entraînement à l’armement, à la rédaction d’un règlement intérieur et d’une charte du port d’arme et à un entretien annuel obligatoire avec un psychologue du travail.

Radio et centre de supervision urbain : un projet quasiment abouti

Ce service représente le système nerveux de la police municipale. Il assure :

•    la réception des appels de la population en demande d’interventions,

•    la liaison entre le service de quart de la Police nationale et les agents de Police municipale sur le terrain,

•    le contact permanent avec la société DK’Bus,

•    les passages aux fichiers des véhicules à identifier, déclarés volés, des permis de conduire ou des personnes recherchées,

•    la saisie des mains courantes,

•    le contrôle des caméras de vidéo-protection,

•    la surveillance par géolocalisation des interventions,

•    la gestion des liaisons radio.

 

La radio doit pouvoir fonctionner, dès la fin de cette année 2016, 7 jours sur 7 de 7h à 20h afin de couvrir les horaires réalisés par les agents de terrain (actuellement pas de radio le samedi et le dimanche). Ce pôle compte aujourd’hui 5 agents. Il en comptera 8 à terme.

Ce dispositif permettra également aux opérateurs radio de visionner les images des caméras de vidéo-protection en temps réel en fonction des besoins du service (par exemple sous un format de vidéo-surveillance durant le carnaval avec une équipe mixte Police nationale / Police municipale derrière les écrans).

La police municipale de nuit : objectif 2019

La mise en place d’une brigade de nuit à partir de 2019 permettra un meilleur traitement des conflits de voisinage et des nuisances sonores (qui doivent être constatées au moment des faits par un agent assermenté). Ces brigades assureront un roulement 7 jours sur 7 de 20 h à 3 h le matin. Une fin de service à 3 h permet de répondre à des missions de Police municipale. Les établissements de nuit ferment pour la plupart entre minuit et 2 h le matin. Au-delà, l'activité de nuit est plus tournée vers la lutte contre les cambriolages ou les conflits familiaux. Ces faits concernent essentiellement la Police nationale.

Opération "Tranquillité Vacances"

La Police Municipale assure une surveillance de votre domicile durant votre absence.

Ce service est assuré gratuitement sur simple demande, il est valable toute l’année, il vous est possible de vous inscrire en ligne, via le formulaire disponible sur cette page.

La brigade canine

Composée actuellement de 2 agents et de leurs auxiliaires canins, la brigade canine fonctionne de 12h30 à 20h. C'est essentiellement une brigade de soutien qui permet d'assurer la sécurité des agents lors de certaines interventions.

C'est aussi une unité très spécialisée sur les chiens dangereux, sur la capture d'animaux (chiens et chats mais aussi serpents, mygales, lézards...) et la manipulation de mammifères marins échoués.

Il est prévu d'augmenter les effectifs de 2 agents (un recrutement est déjà en cours) et de concentrer leur présence sur la fin de semaine à la fois en fin de journée et en nuit pour seconder les futures équipes de nuit (17h/3h).

Une évolution des locaux

De 2014 à 2020, environ 40 agents vont venir renforcer la cinquantaine de policiers déjà présents dans le service à laquelle s'ajoute une dizaine d'agents du stationnement payant et une demi-douzaine de personnels administratifs. Fort de ce constat, il apparaît nécessaire de faire évoluer les locaux de la Police municipale.

L'objectif est de maintenir les îlotiers dans les quartiers pour des raisons évidentes de proximité de terrain mais également de concentrer, pour des raisons d'efficacité et de contrôle, la direction et les unités d'intervention au même endroit. En tout, un total de 70 personnes environ.

L'analyse des besoins en termes d'occupation (vestiaires, salles de travail, accueil, objets trouvés) et d'accessibilité pour les Dunkerquois a conduit les services de la Ville au choix de l'école Jean Macé qui sera disponible dès juillet 2016.

De même, l'augmentation des effectifs de la brigade de Malo pour cet été 2016 oblige à un déménagement de la brigade. Il est envisagé à l'heure actuelle de la positionner dans les locaux situés à l'arrière de la Bibliothèque des sables.

Contact :

POLICE MUNICIPALE de Dunkerque

L'accueil pour les démarches administratives, déclarations de chiens dangereux, les objets trouvés, l'opération tranquillité-vacances est assuré par la Police Municipale au 24 quai des hollandais , du lundi au vendredi de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30 - 03 28 26 28 60

En dehors de ces heures, vous avez toujours la possibilité de contacter la Police Nationale au 17 pour la Police ou par le 112 qui est le numéro d’appel d’urgence européen unique.