En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.

Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Info :

Attention aux grandes marées jusque dimanche, plus d'infos ici...

Imprimer la page

Autres déchets

Des déchetteries à votre service

Envie de faire un grand ménage de printemps dans votre habitation ?

Pensez aux déchetteries de Dunkerque ! Situées à Petite-Synthe (rue Vancauwenbergue) et Rosendaël (quai aux Fleurs), ces deux structures gérées par la Communauté urbaine sont gratuites pour les particuliers (pour les véhicules d’une hauteur inférieure à 1,90 m).

Pouvant recevoir des encombrants de toute taille (ferrailles, gravats, tontes et branchages) mais aussi des déchets ménagers spéciaux (batteries, piles, peintures, radiographies, produits chimiques), les déchetteries dunkerquoises acceptent également depuis juillet 2008 des déchets d'équipements électriques et électroniques tels que réfrigérateurs, téléviseurs et autres ordinateurs, afin de les dépolluer, les réemployer, les recycler ou les valoriser.

Faites un geste éco-citoyen !

Mais si vous voulez donner une seconde vie à vos objets tout en effectuant un geste pour la planète, sachez que plusieurs associations dunkerquoises telles que Emmaüs, Entraide, la Saint-Poloise ou encore la Ressourcerie du littoral débarrassent gratuitement à votre domicile les objets dont vous souhaitez vous séparer pour les réparer et les revendre sans but lucratif. Une solution à la fois économique et solidaire pour réduire les déchets !

ensavoir+

Ouvertes du lundi au samedi de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 18h30.

Tél. 0800 22 45 57 (Numéro vert, appel gratuit).


 

 

Sont acceptés en déchèterie :

- les déchets ménagers spéciaux, à savoir les huiles usagers et bidons vides, les batteries, les piles, les ampoules à économie d’énergie, les peintures et vernis, les solvants et colles, les cartouches d’encre, les radiographies, les produits chimiques divers, les déchets amiantés (type tôle fibro-ciment par exemple) à Rosendaël uniquement.

- les déchets volumineux, à savoir les ferrailles, le verre, les gravats, les tontes et branchages, les papiers et cartons, les encombrants.

Ne sont pas admis en déchèterie :

• Les déchets ménagers :

La collecte sélective des déchets ménagers est une compétence qui relève de la Communauté Urbaine de Dunkerque. Elle est organisée sur l’ensemble du territoire avec la mise en place des poubelles bleues, marron et vertes.

Pour des raisons de sécurité, seuls les conteneurs sont ramassés (les sacs poubelles sont interdits). Après le ramassage, chaque usager se doit de ne pas laisser ses conteneurs et poubelles sur la voie publique.

Rappel : les corbeilles en ville ne sont pas destinées à recevoir les déchets ménagers.

 

• Les autres déchets refusés en déchèterie :

Les cadavres d’animaux, les déchets radioactifs, les bouteilles de gaz, les ordures d’activités de soins à risque infectieux, les médicaments, les déchets industriels spéciaux, les produits explosifs,  inflammables, les fusées de détresse.

Les D3E (déchets d'Equipements Electriques et Electroniques) :

Ils sont acceptés en déchèteries mais il est conseillé de les faire enlever ou de les déposer chez vos revendeurs d’électroménager.

Les déchets amiantés tel que : fibro-ciment, ...

Ils sont acceptés uniquement à la déchèterie de Rosendaël, dans des sacs fermés fournis sur site (nécessité de prise en charge avant) et réservés aux particuliers.

Les lampes et ampoules :

Seules les lampes et ampoules portant le marquage "Poubelle barrée" se recyclent et peuvent être déposées uniquement au niveau des déchèteries de Rosendaël et Petite-Synthe.

Les textiles :

Ils sont à déposer dans les points de collecte (liste disponible sur www.ecotlc.fr)

Les horaires d'ouverture des déchèteries :

En période estivale de mars à octobre :

- du lundi au samedi de 8h30 à 12h15 – 13h45 à 18h30.

- dimanche et jours fériés : de 8h30 à 12h15.

En période hivernale de novembre à février :

- du lundi au samedi de 8h30 à 12h15 – 13h45 à 17h30.

- dimanche et jours fériés : de 8h30 à 12h15.

L’accès aux déchèteries est gratuit pour les particuliers se présentant avec un véhicule de hauteur inférieure à 1.90 M. Il est payant pour les véhicules siglés, floqués ou supérieurs à 1.90 M de hauteur, de plus de 5 M de longueur.

La liste des déchèteries de l'agglomération dunkerquoise est disponible sur le site Internet de la Communauté Urbaine en cliquant ici !

Pour tous renseignements : N° Vert 0800 22 45 57 (Appel gratuit).

Déchets verts

Tondre sa pelouse, jardiner, c'est bien. Triez les déchets verts, c'est parfait. Surtout si vous faites votre propre compost en séparant au préalable tous les indésirables (sacs et emballages plastiques, verre, métaux) qui viendraient perturber ce processus naturel.

En quelques mois, des micro-organismes (champignons, bactéries) transforment ces déchets en un produit comparable à de l'humus. Il favorise le développement des plantes, leur résistance aux parasites, aux maladies et aux gelées.

Le compost peut être réalisé en tas pour ceux qui ont de la place ou dans un composteur individuel. En attendant de tenter l'expérience, pensez à la poubelle verte !


La collecte du verre

La collecte du verre se fait dans les PAV (Points d'Apport Volontaire) situés dans l'ensemble des quartiers de la Ville. 1 PAV pour environ 400 habitants est installé pour faciliter la collecte. Les conteneurs sont esthétiques et adaptés. La population "joue le jeu" puisque chaque année, la quantité de verre augmente !

Retrouvez l'ensemble des points de collecte dunkerquois sur notre cartographie !

 


Déchets encombrants

Vous décidez de déménager, de faire du rangement et de vous débarrasser de meubles et autres objets encombrants, vous avez le choix – par apport volontaire – entre l'un des quatre centres de tri mis à votre disposition sur l'ensemble de l'agglomération.

Il est bien entendu interdit de laisser tout objet ou déchet sur la voie publique.


Déchets polluants

Les "déchets ménagers spéciaux" (DMS), qui composent quelques 2% du tonnage annuel de déchets produits par chaque Français, ont en commun d'être toxiques, dangereux, corrosifs, voire explosifs. D'où l'intérêt de ne pas les jeter n'importe où et de gérer correctement leur traitement. C'est une question de santé publique et de qualité de l'environnement.

Dans notre cas, pas de doute à avoir, c'est à la déchèterie que l'on s'en débarrasse. Ils y sont stockés, selon leur nature, dans des bennes ou des conteneurs étanches et clos, avant d'être acheminés vers les centres de traitement agréés (à Courrières dans le Pas-de-Calais, par exemple).

La réglementation distingue les huiles moteur, les batteries, les piles et accumulateurs, les filtres de vidange et bidons souillés. Elle classifie aussi les déchets ménagers spéciaux en : pâteux (peinture, colles, vernis ...), acides, bases (Javel par exemple), solvants liquides (antirouilles, diluants, détergents ...) à base de chlorate de soude ou non. À quoi s'ajoutent les bombes aérosol, films radio, tubes fluo et néons.

Que deviennent-t-ils ? Qu'ils fassent l'objet d'une valorisation matière ou énergétique, qu'ils subissent des procédés de pyrolyse, d'hydrométallurgie ou de distillation, les fillières de traitement ont beaucoup progressé depuis le temps, pas si lointain, où l'on se contentait de les stocker.