Imprimer la page

Projet européen Erasmus+

Projet de recherche, de développement des pratiques éducatives et de collaboration entre la France et la Norvège. "Critical Literacies and Awareness in Education" (CLAE).

Contexte

Trois villes norvégiennes (communes de Klepp, Time et Hå)et leurs établissements scolaires, l'université de Stavanger (Norvège), la ville de Dunkerque et trois collèges de la commune (collèges Guilleminot, Van Hecke et Notre Dame des Dunes) ont développé un projet de collaboration dans le cadre du dispositif Erasmus+ visant à améliorer la qualité de l'enseignement, de l'apprentissage et des politiques éducatives en temps scolaires.

Au-delà des objectifs comparatifs et collaboratifs du projet, l'objectif scientifique est d'évaluer les moyens pédagogiques et didactiques à mettre en place dans le système scolaire et éducatif pour le développement de l'esprit critique chez les élèves, compétences centrales dans le cadre de l'OECD et de son rapport sur les compétences du XXIe siècle.

Avec l'ère du numérique, la communication et l'information de masse, les sociétés ont été confrontées à des transformations massives dans la façon dont les gens communiquent, obtiennent l'information et développent leurs connaissances sur le monde qui les entoure. Les élèves en âge d'écrire et de lire sont aussi fortement concernés par ces modifications sociétales.

Ces transformations nous invitent à considérer la possibilité d'intégrer de nouvelles perspectives didactiques et pédagogiques à l'école ayant pour but d'accroître le développement chez les élèves d'une compétence démocratique, critique, réflective et autonome.

Dans ce projet collaboratif entre la France et la Norvège intitulé "Critical Literacies and Awareness in Education" (CLAE), il sera donc question d'interroger les rapports potentiels entre d'une part le développement de la compétence critique chez les élèves ("critical awareness") et d'autre part les pratiques éducatives susceptibles de les y encourager ("critical literacies").

Cette orientation du projet est en lien étroit avec la tradition de l'enseignement des sciences humaines  (langue, littérature, histoire et éducation civique), mais aussi avec les 5 axes définis en France par "le Socle commun de connaissances, de compétences et de culture", soutenu notamment par le rapport international du Conseil de l'Europe, "Compétences pour une culture de la démocratie".

Le cœur du projet

La question centrale posée par le projet peut se résumer de cette manière : "Comment encourager la réflexion et la pensée critique chez les élèves dans leur rencontre avec le texte et à travers des pratiques enseignantes (innovantes) ?"

La méthode adoptée est participative, collaborative, expérimentale et comparative puisque le projet s'attachera aussi à considérer les différences culturelles des systèmes éducatifs norvégiens et français.

Objectifs

Un groupe de recherche dirigé par le professeur Alexandre Dessingué, de l'Université de Stavanger est chargé d'observer et de comparer les différentes pratiques pédagogiques et didactiques, mais aussi les possibles effets de ces pratiques sur le développement de la réflexion critique. Les analyses se baseront sur des données collectées au travers d'entretiens avec les enseignants, de périodes d'observation des interactions en classe, mais aussi à partir de rapports produits par les enseignants, ou encore de textes produits par les élèves.

De nouvelles compétences pour les collèges et pour les enseignants

Le projet a pour ambition de développer de nouvelles compétences au sein des collèges. Ce projet donnera aux enseignants la possibilité de réfléchir sur leurs propres pratiques et méthodes d'enseignement, mais aussi et surtout la possibilité de tester de nouvelles méthodes en rapport en particulier au développement de la réflexion critique chez les élèves, indispensable au bon fonctionnement de nos sociétés démocratiques.

Dans ce travail, le groupe est accompagné par l'organisation Gaïa, qui est spécialisée dans le développement et la transmission de compétences liées à la question de la citoyenneté.

Programme

Le projet s'articule autour d’activités annuelles structurées où tous les participants (enseignants, chercheurs, directeurs de collège, association Gaïa) ont un rôle moteur. Cela inclus notamment une conférence annuelle en France ou en Norvège, comprenant des séminaires d’étude, des communications sur l'état de la recherche, des échanges éducatifs binationaux, des visites d'écoles, etc.

Un comité de pilotage ayant la responsabilité de discuter ensemble des grandes orientations du projet ainsi que de l'organisation des différentes manifestations liées au projet a été mis en place. Il est constitué de représentants français et norvégiens du corps enseignant, des directeurs de collège, des communes de Dunkerque et Ha, de l'association Gaïa et de chercheurs de l'Université de Stavanger.

Calendrier du projet

• Année 2017 :

> 11 janvier 2017 : réunion du comité de pilotage à Stavanger.

> 20 au 24 mars 2017 : conférence à Stavanger pour tous les participants, les enseignants français rencontrent leurs homologues norvégiens pour une semaine de travail et d’immersion

> Novembre 2017 : accueil du groupe de chercheurs à Dunkerque et immersion dans les trois collèges de Dunkerque.

• Année 2018 :

> Avril 2018 : conférence à Dunkerque pour tous les participants, les enseignants norvégiens rencontrent leurs homologues français pour une semaine de travail et d’immersion.

• Année 2019 :

> Restitution du projet et bilan à Stavanger avec la présence de l’ensemble des partenaires du projet.

Pour toutes demandes d’information sur le projet vous pouvez contacter la Direction de l’Enfance (Olivier RYCKEBUSCH) au 03 28 26 29 52 ou par courriel : enfance@remove-this.ville-dunkerque(dot)fr

Découvrez les sites internet des collèges partenaires de la ville : le collège des Dunes, le collège Guilleminot et le collège Van Hecke en cliquant sur leur nom !